Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3440
Title: Problématique de l'enseignement du volleyball dans les classes homogènes : cas d'un enseignant intervenant au Lycée Toffa 1er et au CEG DJEGAN-KPEVI a Porto-Novo au Bénin
Authors: Ogueboulé, Bachar M.
Attiklemé, Kossivi
Agbodjogbe, Basile D.
Kpazaï, Georges
Keywords: Volleyball;savoir-savoir faire;milieu;sexe des élèves;interactions didactiques;généricité;spécificité
Issue Date: 1-Jun-2015
Citation: Ann. Univ. De Lomé. Sér. Lett. Tome XXV-I, Juin 2015, pp.235-252
Abstract: Dans une perspective à la fois transpositive et compartivist, la présente étude a analysé les savoirs réellement mis en jeu dans les milieux homogène fille et homogène garçon au volleyball par le même intervenant. Les données issues des enregistrements audio-visuels des séances, des entretiens ante et post séance ont été analysées et interprétées à l'aide des concepts issus des théories de l'anthropologie du didactique de Chevallard (1992) et de l'action conjointe didactique de Sensevy (2007). Les résultats obtenus révèlent des écarts entre les contenus de savoir prescrits et ceux enseignés réellement. De façon générique, la touche simple, la manchette et le service simple sont enseignés aux filles entre elles et aux garçons entre eux. Parce que l'intervenant de même que les élèves pensent que les garçons sont plus forts que les filles dans les sports collectifs, le service tennis, le contre et le smash sont spécifiquement enseignés aux garçons. Les acquis des élèves garçons relèvent beaucoup plus du bloc pratico-technique de la praxéologie trandis que chez les filles, c'est beaucoup plus le bloc technologico-théorique qui est mis en jeu.
URI: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3440
Appears in Collections:Articles

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Bachar et al. 2015.pdf706.14 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.