Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3838
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorMaïna, Ali A-
dc.date.accessioned2022-03-12T20:02:46Z-
dc.date.available2022-03-12T20:02:46Z-
dc.date.issued2021-06-14-
dc.identifier.urihttps://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3838-
dc.description.abstractLe phénomène du marché du travail et de l’immigration à l’ère de la mondialisation présente, malgré ses avantages, des défis qui peuvent s’expliquer aux niveaux individuel et collectif, national et international des défis difficiles à surmonter sans comprendre fondamentalement les facteurs économiques, mais aussi sociaux et politiques, difficiles à séparer, impliqués dans le processus de recrutement, d’intégration et de la rétention sur le marché du travail. La recherche d’une solution durable consiste, cependant, avant tout, à reconnaître la complexité qu’englobe la problématique du marché du travail et de l’immigration à l’ère de la mondialisation. L’organisation du marché du travail des pays doit étayer cette réalité afin de promouvoir et d’engager pleinement les forces productives sur le marché du travail. Cette thèse examine, dans une perspective interdisciplinaire, ce phénomène au-delà de la conception purement économique, régie par la loi de l’offre et de la demande. Grâce aux contributions de 423 participants (natifs et immigrants, travailleurs et employeurs), la thèse a permis de mieux comprendre, sur la base d’une approche quantitative, les divergences et les similitudes entre les différents groupes sur divers facteurs liés au marché du travail et à l’immigration en Ontario. Elle propose des pistes pour permettre une prise de décision efficace devant la problématique du marché du travail et de l’immigration à l’ère de la mondialisation. Elle mène à des conclusions qui intègrent la modélisation trialectique en s’inspirant de la théorie de la « circulation des biens, des idées et des personnes » ; cela a permis de comprendre les relations dialectiques entre les trois catégories analytiques qui dépendent les unes des autres. Ce travail de recherche contribue donc, à bien des égards, à une meilleure compréhension de la complexité du marché du travail et de l’immigration à l’ère de la mondialisation où une grande diversité sera simplement la réalité.en_US
dc.language.isofren_US
dc.subjectimmigrationen_US
dc.subjectmondialisationen_US
dc.subjectOntarioen_US
dc.subjectmarché du travailen_US
dc.titleMarché du travail et immigration au Canada à l’ère de la mondialisation : Relationalité et interdisciplinaritéen_US
dc.typeThesisen_US
dc.description.degreeDoctorat en philosophie (PhD) en sciences humaines et interdisciplinaritéen_US
dc.publisher.grantorLaurentian University of Sudburyen_US
Appears in Collections:Human Studies and Interdisiplinarity - Doctoral Theses

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
PhD_thèse d'Ali Maina.pdf1.7 MBAdobe PDFView/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.