Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3137
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorMcMullin, Suzanne-
dc.date.accessioned2018-08-29T19:29:02Z-
dc.date.available2018-08-29T19:29:02Z-
dc.date.issued2018-08-28-
dc.identifier.urihttps://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/3137-
dc.description.abstractDepuis des milliers d’années, les hommes font la guerre; celle-ci s’est transformée selon les aléas techniques et politiques de l’évolution de la société. Aujourd’hui, les militaires canadiens participent à plusieurs missions, dans le cadre de ses diverses alliances et pour diverses raisons : maintien de la paix, protection du pays, des valeurs, etc. La guerre engendre des conséquences physiques importantes, mais il en est aussi d’ordre psychologiques. Ces conséquences psychologiques se nomment blessure de stress opérationnel (BSO). Notre recherche de type qualitatif consiste à identifier, du point de vue du service social et au-delà des services et programmes déjà mis en places par les Forces armées canadiennes (FAC), les besoins des militaires souffrant de blessure de stress opérationnel au retour de missions, ainsi que les besoins spécifiques des familles de ces militaires. La population type de notre recherche est composée de militaires canadiens qui ont été déployés dans le cadre de missions étrangères et qui ont souffert ou qui souffrent d’une BSO. Notre échantillon est composé de neuf militaires; cinq hommes actifs, une femme active et trois vétérans, huit vivaient en couple, tous âgés de quarante à cinquante ans, tous bilingues et tous membres du rang (non commissionné). La collecte de données a procédé à partir d’entrevue semi-dirigée appelée aussi semi-structurée. Les données de cette recherche montrent qu’il y a plusieurs dimensions des programmes d’aide et de soutien qui doivent être améliorés de manière à permettre aux Forces armée canadienne de répondre plus adéquatement aux besoins spécifiques des militaires souffrants de BSO au retour d’une mission, ainsi qu’aux besoins de leurs familles, et ce, au-delà des améliorations que les FAC ont déjà apportés aux programmes lors de ces dernières années.en_CA
dc.language.isofren_CA
dc.subjectblessure de stress opérationnel (BSO)en_CA
dc.subjectForces armées canadiennes (FAC)en_CA
dc.subjectmilitaires souffrants de BSOen_CA
dc.subjectprogrammes d’aide et de soutienen_CA
dc.subjectbesoins spécifiques des famillesen_CA
dc.subjectretour de missions,en_CA
dc.titleRetour de mission : évaluation des besoins des militaires canadiens souffrant de BSOen_CA
dc.typeThesisen_CA
dc.description.degreeMaîtrise en Service Socialen_CA
dc.publisher.grantorLaurentian University of Sudburyen_CA
Appears in Collections:Master's Theses
Master's Theses

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
McMullin.pdf2.23 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.