Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/2947
Title: Pour une mesure des échanges interactifs et langagiers éducatrices-enfants en services de garde éducatifs.
Authors: Génier-Bédard, Léanne
Item Type: Thesis
Degree: Doctorat en philosophie (PhD) en sciences humaines
Keywords: services de garde éducatifs;développement de l’enfant;constructivisme social;interaction;pratiques langagières;éducation de la petite enfance;attachement;intégration sociale;programme de qualité;politiques publiques;formation continue;francophones en situation minotaire
Issue Date: Mar-2018
Abstract: Depuis les dernières décennies, une attention accrue est portée au rôle que jouent les centres de la petite enfance et à leur impact, entre autres, sur le développement langagier des enfants âgés de moins de 6 ans qui les fréquentent. Le programme « Learning Language and Loving It » (LLLI) du Hanen Centre, un organisme de bienfaisance situé à Toronto, vise à outiller les éducatrices œuvrant auprès des jeunes enfants d'âge préscolaire. Ce programme de formation continue de 14 semaines cible les interactions, apprentissage « informel » et conversations spontanées, et ce, pendant les routines quotidiennes, favorisant ainsi le développement social et langagier des enfants qui fréquentent les centres de garde éducatifs. Une recherche effectuée en 2003, auprès de participantes anglophones, en décrit les bienfaits. Ce programme a été adapté et traduit en français, toutefois, aucune recherche scientifique n'a été menée pour mesurer l'efficacité du programme auprès des participant(e)s francophones d’une communauté de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM).En suivant la méthodologie de l’étude originale, l'objectif de ce projet de recherche est de mesurer l’impact du programme, en contrastant les interactions et pratiques langagières de 16 éducatrices de la petite enfance francophones qui travaillent dans quatre centres de garde éducatifs dans la région du Grand Sudbury en Ontario par devis expérimentaux. Les outils GEIPLE (Grille d’évaluation des interactions et des pratiques langagières de l’éducatrice – outil du programme Apprendre à parler avec plaisir) et le SALT (Systematic Analysis of Language Transcripts) permettent l’analyse des données. Les résultats de l’étude sont limités, mais nous permettent d’engager des réflexions. Les éducatrices du groupe expérimental ne se démarquent pas nettement des éducatrices du groupe contrôle. La verbosité des enfants du groupe expérimental ne se démarque pas en français, mais plutôt en anglais. L’impact anticipé du programme, la présence des jeunes enfants anglo-dominants, qui fréquentent ces services de garde éducatifs de langue française sont examinés. Les modalités de cette étude sont discutées et des recommandations émises, afin de mieux soutenir le développement langagier des jeunes enfants en CLOSM, l’encadrement prodigué aux éducatrices et la nécessité d’une communauté de pratique, compte-tenu du désir itératif des programmes gouvernementaux à atteindre l’objectivité, l’universalité, la certitude et la maîtrise qu’offre la connaissance scientifique.
URI: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/2947
Appears in Collections:Doctoral Theses
Doctoral Theses

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
thèse_version finale_LeanneGB_rev2LGB_revAR.pdf3.51 MBAdobe PDFView/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.