Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/2453
Title: Problèmes de consommation d’alcool et les biais attentionnels : étude de population en traitement
Authors: Flesch, Corie Ann
Keywords: mouvements oculaires;biais attentionnels;consommation problématique d’alcool;Khavari Alcohol Test (KAT);consommateurs binges
Issue Date: 20-Jul-2015
Publisher: Laurentian University of Sudbury
Abstract: La présente thèse comprend trois chapitres. Dans le premier chapitre, une revue de théories populaires portant sur les problèmes de consommation d’alcool est présentée dans le but d’en faire un compte rendu pour ensuite se pencher sur une explication spécifique : les biais attentionnels. Les biais attentionnels se produisent lorsque les processus d’attention sélective favorisent systématiquement un stimulus spécifique tout en excluant d’autres stimuli pertinents. De nombreuses études ont montré un lien entre la consommation problématique d’alcool et les biais attentionnels (voir Wiers & Stacy, 2006). Or, ce lien a été établi sur la base de tâches artificielles qui ne permettent pas de généraliser ces observations aux activités quotidiennes. Le deuxième chapitre comprend un article empirique soumis pour publication dans la Revue canadienne des sciences du comportement. Cet article a comme objectif de vérifier la présence de biais attentionnels chez les participants parmi les plus sollicités ces dernières années, c’est-à-dire les consommateurs étudiants binges1 et légers ainsi que les consommateurs en cours de traitement, en se servant d’une tâche naturelle. Pour ce faire, les mouvements oculaires des participants sont enregistrés lorsqu’ils observent des scènes complexes (ex. des scènes de bar comprenant plusieurs individus et objets). Le nombre de saccades, l’orientation initiale, la proportion de temps passé sur les stimuli liés à l’alcool et le temps total d’observation sont mesurés. De plus, les participants ont complété le Khavari Alcohol Test (KAT) pour mesurer leurs comportements de consommation d’alcool dans le but de les regrouper sur la base de la fréquence et du volume de consommations rapportées. Les résultats les plus pertinents révèlent que les participants classés comme consommateurs binges regardent les zones d’intérêt plus rapidement que les deux autres groupes peu importe le contenu de l’image (liée à l’alcool ou neutre). Aussi, les consommateurs en traitement passent significativement plus de temps que les consommateurs légers dans les zones d’intérêt, peu importe le contenu (liée à l’alcool ou non). Il est à noter que l’échantillon est petit et que les participants varient en âge; des variables devant être prises en considération dans l’interprétation des résultats. Finalement, le troisième chapitre se veut une discussion et une conclusion faisant le lien entre des théories populaires expliquant la consommation problématique d’alcool, les résultats de l’étude empirique de l’article soumis et des liens pratiques pouvant en découler.
URI: https://zone.biblio.laurentian.ca/dspace/handle/10219/2453
Appears in Collections:Master's Theses
Master's Theses

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
CorieAnnFlesch These - 3-07-15_2.pdf1.09 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.