Please use this identifier to cite or link to this item: https://zone.biblio.laurentian.ca/handle/10219/2418
Title: L'intégration des immigrants tunisiens : entre habitus culturel national et trajectoire sociale.
Authors: Saadaoui, Adel
Item Type: Thesis
Degree: Master's Theses
Keywords: immigrants tunisiens;intégration;cohésion sociale;diversité culturelle;groupes de confession musulmane;religion;pratiques culturelles musulmanes;sociétés d'accueil;individuation;récit de vie;habitus culturel
Issue Date: 8-Jul-2015
Publisher: Laurentian University of Sudbury
Abstract: Cette recherche porte sur l’intégration des immigrants tunisiens à la société canadienne. Plus précisément, nous voulons comprendre les différentes façons d’intégration prises par ces immigrants nord-africains. Comprendre scientifiquement l’intégration est une tâche difficile. Outre les difficultés scientifiques que tout chercheur traitant cette question rencontre dans sa démarche, il y a des difficultés liées à l’usage politique de cette question. En effet, l’intégration est un sujet que tout le monde croit connaître. Nous n’avons qu’à penser au discours politique sur l’intégration des immigrants ; celui des médias sur la diversité culturelle ; celui du sens commun sur la menace des étrangers et de leur incapacité d’intégration. Derrière tous ces discours, il y a un point qui revient souvent dans les débats. Les groupes provenant des pays en voie de développement posent problème à la cohésion sociale. Ils sont perçus comme porteurs d’une culture et d’une religion incompatibles avec la culture du pays d’accueil. Ces dernières décennies, l’attention s’est focalisée sur les groupes de confession musulmane. Ces groupes sont accusés de menacer l’identité des sociétés d’accueil avec leur religion et leurs pratiques d’un autre âge. C’est, donc, contre cette idée que nous avons fait notre thèse. Nous voulons comprendre s’il est vrai que les perceptions et les pratiques culturelles des musulmans sont incompatibles avec celles du Canada. Nous posons donc la question comment se fait-il que les membres d’un même groupe d’immigrants provenant du même pays (donc partageant la même culture, la même religion) n’aient pas le même rapport à la culture nationale, ou si l’on veut, ne vont pas s’intégrer de la même façon? Comment comprendre ce rapport différent à la culture chez les immigrants? Notre hypothèse soutient l’idée que plusieurs pratiques culturelle évolueront avec le temps, mais ces changements peuvent aller dans le sens d’un éloignement ou d’un rapprochement par rapport à la culture d’origine. L’étude a été conçue de façon à comparer un groupe d’immigrants tunisiens vivant à Montréal. Cette recherche qui se veut qualitative. Le récit de vie nous paraissait l’outil le plus adéquat car il nous permet de comprendre leurs perceptions sur leurs pratiques en Tunisie et après leur installation au Canada. Notre étude se base sur 16 entrevues réalisées auprès de femmes et d’hommes Tunisiens. Dans l’ensemble, les résultats des analyses confirment notre hypothèse en appuyant l’idée de l’individuation de chaque immigrant et immigrante. Les membres d’un même groupe d’immigrants provenant d’un même pays ne s’intègrent pas de la même façon, car ils possèdent des visions différentes et des pratiques liées à leur habitus culturel et à leurs trajectoires sociales. On a constaté cependant que la religion (l’islam) demeure un cadre de référence important pour les immigrants Tunisiens.
URI: https://zone.biblio.laurentian.ca/dspace/handle/10219/2418
Appears in Collections:Master's Theses
Master's Theses

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
asaadaoui_these_2015_2.pdf1.26 MBAdobe PDFView/Open


Items in LU|ZONE|UL are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.